RSS

Journal d’une confinée US -8-

06 Avr

Nous sommes tous coincés au milieu de cette chose – que ce soit en première ligne pour la combattre ou simplement dans nos maisons en attendant qu’elle passe .
De plus en plus de personnes tombent malades ces derniers jours, des proches notamment ce qui nous amène a mettre des visages sur la chose et c’est un pas de plus dans le pénible.
Les spécialistes en tout genre nous invitent a une nouvelle grammaire du pire, pour le coup je me dis qu’il n’est pas trop tôt pour réfléchir à la façon dont nous allons commencer à sortir de ce casse tête chinois. Une blague de mauvais gout, je vous l’accorde.
Un ami atteint durement du coronavirus me disait tout a l’heure qu’il n’avait qu’une envie, celle d’aller a la mer et d’y rester un long moment. Il n’a parlé ni de mets sophistiqués, ni de passer du temps avec ses deux enfants mais concentrait le peu de force qu’il avait encore sur la mer. J’ai mis ça sur le compte de l’enferment auquel il est assigné.
Ce serait donc ça l’humain, un espace illimité tangible, tactile, mouvant. Peut être .
Le mien d’espace est 24h sur 24 régie par mon iPhone et ce depuis le début de la chose. L’ecran bleu m’offre des éclaircies qui rappellent presque ma vie d’avant.  » j’ai réglé ta facture bancaire du mois précédent  » m’ecrivait Mourad, ce matin de son Emirat lointain. « Ton frere est encore plus têtu que jamais a sa maniere de refuser de porter le masque facial. » repetait la voix de ma mere agacée a partir de Annaba.
Je ris avec des copines sur facebook en faisant des blagues pourries et surveille non sans angoisse mon stock de shampoing, savon de toilette, coton- tige, dentifrice, eau de javel, glace a la vanille. Je travaille la sophistication de mes obsessions .

« Le maintien du schémas de pensée rigides exacerbe le stress et l’anxiété », a déclaré un specialiste pour rajouter ensuite, »La flexibilité est nécessaire pendant cette période d’incertitude et de changement rapide. » Je ne sais pas comment fait Stephane mon ami pour trouver la force et la constance de chanter chaque soir de son balcon et nous offrir ainsi une balade lyrique. il nous évade et nous apaise. De Paris a Washington DC, la distance s’appelle désormais, générosité .Mes pensees vont vers mon ami d’Oran qui vient a chaque fois me secouer, une maniere de me maintenir rattachée a la vie. Merci mon prince.

Afin de maintenir votre système immunitaire fort, d’autres conseillent sept à huit heures de sommeil. Faut que j’explique que depuis le début de la chose, je me suis aménagée un bureau dans ma chambre. Lydia pour sa part a déménagé son lit dans le « basement »- sous sol- avec ouverture sur le jardin.
Nous vivons ainsi chacune a une ou dans une « hauteur » différente .
Je l’entends s’affairer dans la cuisine, m’imprègne des musiques qu’elle ecoute, me parvient l’odeur de son savon a l’heure du bain. Son teint est plus pale que d’habitude mais son sourire reste intacte. Chaque soir et a heure fixe, elle m’envoie des photos de notre confinement.
Une petite histoire sur le confinement a partir du mega confinement. L’etre humain ne cessera t-il donc jamais de se mettre en scène comme pour s’assurer qu’il est en vie?

Nous sommes samedi 4 avril, il est 13:30, le ciel est gris, je ne suis ni heureuse ni franchement malheureuse mais tente de digérer la vie sous le règne de la chose. Mourad voudrait que nous puissions diner ensemble via écran . Un vrai diner familial avec plats chauds et jolies assiettes. Il parle de jeudi prochain. Faudrait que je trouve un menu facile a concocter, surtout pour lui. J’entends une ambulance au loin ainsi que le métro au delà du parking, devant la maison, essaimé de voitures a l’arrêt .
Lydia m’apporte une assiette: »N’oublie pas de manger maman. »

Photo tirée du journal visuel sur le confinement. Credit Lydia Chebbine.

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 avril 2020 dans A pile et face

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :