RSS

Je t’emmene a Vegas…

13 Mai

Elle était plutôt jolie et très chic …une sorte de présence anachronique au milieu de cette station d’essence dans une de ces villes Américaines carrée, limitée et délimitée .
 Il se tenait tout prés…Ah,comme le hasard provoque  les choses .Ils ont la même voiture avec la même couleur et tout et tout mais de la a y voir un signe,il  en aurait fallut un peu plus.  
– » Allô  oui allô, je te dis que je viens de trouver la femme de ma vie…elle est la juste la …oh,si tu la voyais …hein, quoi ?je devrai le lui dire,la tout de suite?. »
L’homme dont elle ne percevait que la silhouette, vu qu’elle lui tournait le dos  continue de plus belle . « Voyez-vous j’expliquais a mon ami que je vous trouve très belle et il suffirait d’un mot de votre part   pour que ma vie  puisse enfin commencer. Allez ,s’il vous plaît donnez nous cette chance..Dites oui et je vous emmène  tout de suite a  Vegas. »
Elle n’oubliera pas d’esquisser un sourire poli avant de disparaître dans sa voiture et s’éloigner ainsi  au  plus vite  de cet univers masculin ou une fois sur deux ,la parole urgente éclate en bulles disparates imprécises et sans épaisseurs aucunes . 
Sa voix pensait a sa place : c’était mieux avant ,le goût pour la poésie  et le panache   
 réinventait les lieux avec les notes en toiles de fond… c’était mieux avant quand elle n’avait pas besoin de dire: je me souviens…
« Avant » ,un mot assez curieux que nous pouvons  facilement confondre avec un sac de femme qui mêle les choses précieuses  aux choses futiles  et pour une seconde elle fut tentée d’aller voir dans tous  les coins ce qui se passe..de vider les fonds de poche afin de pouvoir glisser dans une certaine communauté ou l’incertitude débouche toujours sur quelque chose.
 Une pluie fine  commence a tomber ,elle n’aime pas la pluie …la pluie est l’éloge de l’éphémère car sitôt arrivée au sol ,elle cesse d’être pluie et on parlera de flaques,de ruisseaux et d’une multitude de variations liquéfiées ..Sa pensée s’amplifiait ,se précisait pour aller puiser  dans ces grains qui faisaient lever en elle un infini de visages,de gestes et de voix et au milieu de tout cela ,elle le vit.  Elle  tente de s’accrocher a ce visage ,veritable narration d’une histoire d’amour qu’elle a vécu  et qu’elle considère que c’est tout l’amour qu’elle n’a jamais vécu. .
 Elle se surprend au coin du rétroviseur et se força  de répéter a haute voix qu’elle ne devrait pas se fâcher avec la vie  qui est avant tout un état d’esprit… La vie en ce sens est comme la beauté ,la vraie,celle qui est  bouleversante et qui fait souvent pleurer.

92

 
3 Commentaires

Publié par le 13 mai 2013 dans A pile et face

 

Étiquettes : , , , , , , ,

3 réponses à “Je t’emmene a Vegas…

  1. samira (@SamiraBent)

    17 juin 2013 at 17:38

    la fiction qui permet d’articuler la réalité .. toujours de la belle poésie !!

    J'aime

     
  2. Samira Bent

    15 juin 2013 at 16:53

    c’est un magnifique texte et une magnifique description !! ce ne sont pas des louanges !! c ‘est la vérité qui sort de la bouche des enfants …. lolll

    J'aime

     
    • Jasmins de nuit

      16 juin 2013 at 21:32

      Merci de ton passage Samira…Les enfants ,eux aussi ont droit a la fiction. Cheers.

      J'aime

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :