RSS

la loi des algorithmes…

24 Oct

 

Photo de Lydia Chebbine.  Automne Americain.  Octobre 2014.

Photo de Lydia Chebbine.
Automne Americain. Octobre 2014.

Qu’est ce qui fait le miracle d’une vie… Et si c’était tous ces récits sur le elle et le il. 
Tous ces contes pour grandes personnes ou la langue sert de socle performatif. Puisque la rencontre,toutes les rencontres entre le feminin et le masculin relèveraient immanquablement d’une mysticité classique.
Le ton etait monté très vite ce soir la…les intercisses racontaient avec une certaine violence les hors champs délabrés,la confusion de l’éloignement et toutes les obsessions tenaces…car entre une femme et un homme,c’est une histoire de séduction,avant tout…un luxe du temps.
Au final,toutes les histoires des femmes et des hommes sont directement ou indirectement des matières a roman .
-« L’Algérien que tu connais, c’est qui déja? ».
Sa voix empruntait ,au fil des minutes,les intonation du désespoir pour finir par se lâcher  :
-« Tu ne peux pas imaginer que l’Algérien que tu connais n’existe plus?. »
Elle soutient son regard et avoue d’une voix voilée, presque a regret :
-« C’est vrai que je pense l’Algérien a l’image de Malek Haddad,l’homme de ma vie. »
Il ne se démonte pas et lui envoie tout de go:
-« les mutations sont énormes. »
Et a elle de reprendre:
-« Je n’ai pas changé,moi. »
Le ton grondait et les mots disaient plus qu’il n’en fallait comme pour mettre fin a une ébauche du sublime.
-« Malek Haddad qui a honte d’écrire en français ou juste celui qui a créé je t’offrirai une gazelle ? Peut etre ,cet autre de la dernière impression? Mais bien entendu, tu as changé par petites touches sans que tu n’y prêtes attention .Tu as tellement changé que tu t’en rappelles meme pas …Que tu t’en rappelles plus. »
-« En effet ,je parle du fabuleux Malek Haddad,du regardeur, de l’homme qui sème le merveilleux et qui n’a pas honte de lever les bras au ciel…je parle du règne des hommes qui ne sont pas pressés. »
Mais contrairement a son héros elle laissa tomber les bras…les orchestrations se brouillaient et les notes se confondaient dans des boucles inaudibles…Ainsi éclataient les récits des fous de l’impossible.Entre pari démesuré et fracas de passion s’évanouissaient le mystère et les lieux des romans. 

 
4 Commentaires

Publié par le 24 octobre 2014 dans A pile et face

 

Étiquettes : , , , ,

4 réponses à “la loi des algorithmes…

  1. karim

    26 octobre 2014 at 19:58

    Y a peut être de l’entêtement, y a peut être aussi de la détermination a voir dans l’impossible quelque chose de l’ordre du possible…Elle a dit séduction, pouvait-il la contrarier…tout va a veau l’eau sauf si on tombe un beau jour sur un ambassadeur courtois lol

    J'aime

     
    • Jasmins de nuit

      27 octobre 2014 at 16:14

      La courtoisie aurait-elle des représentants officiels?je ne demande qu’a voir.lol.Cheers.

      J'aime

       
  2. Anonyme

    25 octobre 2014 at 01:36

    Frisson matinal..avec David Oistrakh jouant Saint Saens.
    Il y a encore de la beauté dans ce bas monde.Latifa..merciiiii

    Aimé par 1 personne

     
    • Jasmins de nuit

      27 octobre 2014 at 16:13

      Merci de votre visite et promis j’écouterai David Oistrakh jouant Saint Saens soon.Cheers.

      J'aime

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :