RSS

Les échappées magiques…

10 Août

8b55dc99ae953613ce76ee6d7603c366La bicyclette venait a la rescousse du mouvement régulier des aiguilles ponctuant son urbanité exubérante.
A la recherche de l’ombre d’un doute,d’une hésitation, d’une faille , elle fuyait, autant de fois qu’il lui etait nécessaire, la métaphore humaine.
Et c’est en ce sens que la peinture flamande pouvait permettre une piste.
Et c’est en ce sens qu’a l’approche des carrés colorés, ce n’est pas son cœur mais tous les muscles de son corps qui sautillaient de joie.
Tricoter le romanesque serait une sorte de degrés second d’une profonde gratitude.
En d’autres temps et lieux ,nous appelions ces echapees magiques
: la vie.

PS:
Photos de Lydia Chebbine.USA,august 2015.

e1de4b70f458199123c67c5826f00424

Processed with VSCOcam with m5 preset

Processed with VSCOcam with m5 preset

f30b257251746e8b43744e0f8f836d0f

ea05ad40b301fcae3c41beff072a0832

 
4 Commentaires

Publié par le 10 août 2015 dans A pile et face

 

Étiquettes : , , , , , ,

4 réponses à “Les échappées magiques…

  1. bizak

    11 août 2015 at 09:12

    Et si je vous posais une question, Jasmins de nuit? : Pourquoi sur le fronton de votre blog, le mot « littérrature » est apparu avec deux « R », alors que partout ailleurs et même dans vos mots clés,vous l’écriviez avec avec un seul « R » ? Vous voyez, en fait il y’avait deux questions.
    Excusez-moi, cela peut arriver au plus grand des poètes.
    Bonne journée

    J'aime

     
    • Jasmins de nuit

      11 août 2015 at 10:52

      Bonjour Bizak. Vous faites bien de me le dire.Corrigé et approuvé,on va dire.Cheers.

      J'aime

       
  2. bizak

    10 août 2015 at 14:20

    Je n’ai pas cessé de lire et de relire en vue de saisir le sens du tricotage des mots de ce beau texte. Et j’ai compris en finalité, qu’il n’y a nul besoin d’effilocher ce tricotage, il suffit de lire tout simplement avec son âme. Et c’est tout le sens de la vie, chacun porte en soi, sa béatitude dans ses échappées magiques.

    J'aime

     
    • Jasmins de nuit

      11 août 2015 at 11:04

      Il s’agit d’une promenade champêtre, sans prétention. Une virée lyrique légère griffonnée au bureau entre deux dossiers, pour le plaisir de légender de superbes photos. Les mots/bulles sont la pour colorier et sublimer le quotidien. Merci de votre passage.

      J'aime

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :