RSS

Tu…

07 Juin

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Tu te réveilles le matin et tu prends conscience que tu es en vacance…Tu te détends et tu te concentres sur ton plateau du petit déjeuner version soleil…jus de fruit ,des tranches de melon ,un pot de miel,du beurre allégée-lol- la corbeille de viennoiseries qui ignore royalement le régime suivi religieusement  tout au long de l’année,une
Une théière  embaumant le parfum delicat de la fleur d’orchidée et petit a petit le monde qui t’entoure s’estompe…
De l’autre cote les postes de télé continuent a parler de désastre planétaire ,les taxieurs bravent les limitations de vitesses et les patrons de tous bords font semblant de travailler ,l’oreille collée en permanence a leurs téléphones.
Face a la piscine tu prends la position la plus confortable qu’importe si c’est sur  un transat ,sur une serviette a même la terre  ou sur une chaise longue ..Tu te laisses  aller au doux bruit que fait l’eau  et a cet ultime tableau de mosaïque bleu qui tapisse le fond de la piscine….Tu allonges les jambes que tu ne sens plus tellement  elles  sont  légeres sans chaussettes ni chaussures lacées… Vêtu du simple maillot de bain tu te dis comment as-tu pu vivre jusque la avec toutes ces couches de pulls , bonnets,gants  ,manteaux et tu étouffes sous leurs poids rien qu’en y pensant…la brise soulève  les mèches de  tes cheveux et tu te laisses aller a cette délicieuse sensation de légèreté…
Tu reviens a l’eau et tu repenses sérieusement a l’idée que le corps humain est composé  de près des  2/3 d’eau.Du coup la communion est totale  avec le bassin  qui s’étend  sous tes pieds .
Ton émotion est a l’extrême ..que dis-je tu nages -pour rester synchrone avec l’eau- tu nages donc dans le nirvana a l’idée de découvrir a l’instant le sens de ta vie: Tu es fait de liquide et c’est dans le liquide que tu retrouveras  ton âme .
Tu jubiles et tu cherches a partager ton extase , tu lèves les yeux et…
Devant toi ,sur cet immeuble de 74 étages, 3 a 4  silhouettes fragiles a peine visibles… des  travailleurs que l’on défini  comme « laveurs de carreaux » ,s’adonnaient a la tache …lourdement vêtus,dangereusement soutenus par d’hypothétiques fils même s’ils sont en acier sous un soleil de plomb de 45 degres …
Secoué  et assez gêné ,tu ne sais pas quoi penser au début…. Effrayé dans un second temps  tu te refugies dans les lois de l’offre et la demande et les théories , les plus vils, du marché du  travail pour ensuite te barricader  dans ton obsessionnelle idée « refuge »: Tu es en vacance et mieux vaut ne penser a rien d’autre.

 
4 Commentaires

Publié par le 7 juin 2012 dans A pile et face

 

Étiquettes : , , , , , ,

4 réponses à “Tu…

  1. Karim

    8 juin 2012 at 05:42

    Faut avouer que ce texte m’a aidé à comprendre la peur que j’ai d’aller dans l’eau…le 1/3 non liquide a peur de se dissoudre dans le bassin et ne plus pouvoir en sortir! Maintenant je vais m’efforcer à expliquer l’infondé de cette peur! Sinon que les vacances continuent à alimenter la chronique valsant entre le farniente et la lutte des classes!

    J'aime

     
  2. Anonyme

    7 juin 2012 at 13:24

    J’adore ta litterature! Tres bonnes vacances!! Dalila

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :