RSS
Vidéo

La modernité d’une figure.

18 Déc

 

L'emir Abdelkader Aldjazairi

« Mourez avant de mourir car c’est de la mort de l’égo, dont il est ici question, que renaît l’être spirituel » L’Emir Abdelkader Al Djazairi.                 Tableau de Hocine Ziani.

Synopsis
Quand son pays, l’Algérie fut envahi, cet homme bâtit un Etat.
Quand la barbarie se répandait, décimant les siens, cet homme répondit par l’humanité, la compassion et le droit.
Quand on lui promit la liberté en Orient, cet homme reçut la prison au Nord.
Quand on lui offrit un royaume, cet homme choisit la foi et la plume.
Quand certains faisaient de leur foi une haine meurtrière, cet homme fit de la sienne une main tendue.
Cet homme s’appelle Abd El Kader. Il est le fils de Mohiedine et le père de l’Algérie.
Il a vécu hier, mais son histoire dessine une voie pour demain.

C’est en ces mots et avec une voix d’enfant que le réalisateur Salem Brahimi, raconte L’Emir Abdelkader , le heros absolu  du roman national Algérien.
Faute de pouvoir poster le documentaire pour des raisons evidentes de droits d’auteur. je laisse le realisateur Salem Brahimi nous expliquer, avec une voix d’enfant le comment et le pourquoi d’être Algérien mais surtout Émir.

Fiche technique
Titre : Abd El-Kader
: Genre Documentaire
: Durée 96 mn
: Année de production  2013
Réalisateur : Salem Brahimi
Scénariste : Salem Brahimi et Audrey Brasseur
Producteur : Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC) avec le soutien du Ministère de la Culture – FDATIC et de Tlemcen, Capitale de la Culture Islamique 2011.
Producteurs executifs : Battam Films /Wamip Films

 

 
5 Commentaires

Publié par le 18 décembre 2015 dans A pile et face, Arts Visuels

 

Étiquettes : , , , ,

5 réponses à “La modernité d’une figure.

  1. bizak

    20 décembre 2015 at 05:36

    Qui parle de ce grand homme d’une grande hauteur d’esprit et d’un grand cœur, quand il intervenait pour arrêter le massacre( les années 1860) et protéger au péril de sa vie la communauté des chrétiens de Damas attaquée par des fanatiques. Le gouverneur ottoman de la ville, Ahmed Pacha n’avait pas daigné arrêter le massacre, lui à qui incombait la responsabilité. Il y’a tellement d’exemples à son crédit dans les actions les plus nobles pour l’humanité. J’ai eu le bonheur de visiter la région de Tighenif( plus précisément à Sidi Kada) près de Mascara où avait vécu l’Emir Abdelkader. J’y exerçais alors dans la wilaya de Mascara
    Il a laissé, tellement de beaux poèmes traduits en langue française, à l’exemple :
    « Mon épouse s’inquiète, et pourtant c’est elle qui me connaît le mieux.
    Ne sais-tu pas, ô princesse du foyer, que par mes chevauchées
    à travers le pays, j’assure la sécurité de la tribu ?
    J’affronte sans peur le défilé de la mort,
    …(suite) »

    Merci Latifa pour ce plaisir de nous rappeler nos grands hommes, on en a bien besoin. ( j’aime bien le petit vers cité dans ce poème : « et je défends les femmes au jour de terreur » ( ce n’est pas les fanatiques d’aujourd’hui qui donneraient cet exemple..). Merci aussi pour la vidéo parlant de la réalisation de ce film consacré à L’Emir Abdelkader, une grande icone algérienne et pas des moindres.
    Bonne fin d’année Latifa.

    J'aime

     
    • Jasmins de nuit

      1 janvier 2016 at 14:33

      Si nous pouvions modifier nos manuels scolaires. De l’Emir a Boudiaf, Ait Ahmed et tous nos vaillants modèles. L’Algerie serait bien autre et certainement plus lumineuse. Cheers et merci Bizak.

      J'aime

       
  2. Sihem

    18 décembre 2015 at 11:56

    Latifa, merci de partager cet entretien! Maintenant,il faut que je trouve le documentaire.

    J'aime

     
    • Jasmins de nuit

      18 décembre 2015 at 21:34

      Hello Sihem, maigre compensation mais je n’ai que ce mini reportage sur la ville Américaine baptisée au nom de notre émir el Djazairi en attendant de partager le lien du documentaire de Salem Brahimi. Cheers.

      J'aime

       
      • Sihem

        18 décembre 2015 at 22:33

        Merci Latifa. En effet, je connais cette video. Il ya aussi une autre Elkader city au Kansas.
        Quelle personalite fascinante! C’est dommage qu’on n’etudie pas assez son histoire a l’ecole…

        J'aime

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :